Les savons saponifiés à froid, quels bienfaits pour votre peau ? - Sapobel - Savonnerie Bio Indre et Loire

Les savons saponifiés à froid, quels bienfaits pour votre peau ?

On me dit souvent que je fais du savon de Marseille, et bien non !

Même si la réaction de saponification est identique, le procédé que j’utilise est différent de celui utilisé pour fabriquer le savon de Marseille  traditionnel. Les savons obtenus sont tous des savons de qualité, mais il ne seront pas toujours utilisés pour le même usage.

1. Tout d'abord, qu'est-ce qu'une réaction de saponification ?

C’est tout simplement une réaction chimique qui s’opère entre un corps gras (qui peut être une huile ou un beurre, végétal ou animal) et une solution alcaline (c’est à dire une base forte).

Selon le procédé de saponification utilisé, cette réaction aura lieu à chaud (comme pour le savon de Marseille par exemple) ou à froid (technique que j’utilise). A l’issue de la réaction de saponification, on obtient un savon et de la glycérine.

bienfaits savons à froid

Pour ma part, les corps gras que j’utilise sont des huiles végétales et des beurres végétaux. Ils sont tous issus de l’agriculture biologique. Le Karité que j’utilise provient d’une filière équitable du Burkina-Fasso.

La solution alcaline est formée avec de la soude caustique (notée NaOH) pour former les savons solides, ou avec de la potasse (notée KOH) pour former des savons pâtes ou des savons liquides. Pour préparer cette solution, on incorpore la soude dans de l’eau. L’eau peut aussi être remplacée par une infusion ou un lait par exemple. Une fois cette solution formée, aussi appelée “lessive de soude”, elle est mélangée aux corps gras.

2. Le procédé traditionnel de saponification à chaud

Pour la faire courte, le procédé traditionnel de saponification à chaud consiste à mélanger la lessive de soude aux huiles et à porter le mélange à une température d’environ 120°C jusqu’à ce qu’une émulsion se forme. La pâte à savon obtenue est ensuite mélangée à de l’eau salée qui va permettre d’éliminer l’excès de soude et la glycérine produite pendant la saponification. Une autre étape de cuisson, pendant une période de 8 à 10 jours, permet de finaliser la saponification puis une étape de “liquidation”, consistant à laver la pâte obtenue à l’eau claire, permet d’entrainer la glycérine résiduelle et les impuretés, afin d’obtenir un savon extra pur. Une fois coulée dans des grands moules, la pâte est mise à sécher à l’air pendant environ 48 heures. Lorsque le savon est sec, les barres de savon sont découpées. Lorsque ce type de savon traditionnel extra pur est utilisé pour laver la peau, il peut être plus ou moins bien toléré selon les peaux. Les peaux fragiles notamment, pourront le trouver trop desséchant. Ceci est dû au fait qu’il ne contient pas de glycérine et n’est pas surgraissé. Si la peau ne le tolère pas, il permettra en revanche de servir à laver le linge ou la maison sans laisser de résidus ou de glycérine susceptible de boucher les tuyaux d’évacuation.

3. Le procédé que j'utilise consiste à saponifier à froid

La saponification à froid permet de mélanger les corps gras et la solution alcaline à basse température (en général inférieure à 50°C), ce qui permet de préserver les vertus des huiles végétales et beurres végétaux utilisés. Le mélange est mixé jusqu’à l’obtention de ce qu’on appelle “la trace“, c’est à dire le moment où le mélange prend une consistance de mayonnaise. A ce moment, on incorpore des ingrédients plus sensibles comme du miel, des huiles essentielles, de l’aloé véra, des argiles, des laits, ou une huile végétale sensible qui servira plus spécifiquement au surgraissage du savon, etc… La pâte est ensuite mise en moule et laissée reposée quelques heures ou quelques jours. Puis le pain de savon est démoulé et découpé en savons qui sont placés en “cure” pendant une période en général comprise entre 4 et 8 semaines. Cette cure permet au savon de sécher, c’est à dire de perdre de l’eau et donc de durcir.

Le choix des ingrédients, leurs concentrations et le moment de leur incorporation va déterminer les propriétés du savon.

Le savon saponifié à froid obtenu est surgras. En effet, lorsqu’on mélange les corps gras avec la lessive de soude, on fait en sorte de mélanger plus de corps gras que la soude ne peut en transformer en savon. A la fin de la réaction de saponification, il reste donc des huiles et beurres non saponifiés constituant le surgras du savon. Ce surgras va nourrir et adoucir la peau.

Le procédé de saponification à froid permet en outre de conserver la glycérine végétale formée lors de la réaction de saponification. Cette glycérine végétale à un rôle très important dans le soin de la peau. Elle possède en effet des propriétés d’hydratation de la peau et une forte capacité à retenir l’eau. Les savons artisanaux obtenus par saponification à froid comprennent en général entre 7 et 9% de glycérine.

Par conséquent, l’action combinée du surgras et de la glycérine permet de nourrir la peau et de protéger le film hydrolipidique de la peau.

Voilà ! Maintenant vous connaissez la différence entre les procédés traditionnels de saponification à chaud et à froid. Chaque procédé a ses avantages et ses inconvénients et les savons obtenus ont des propriétés différentes.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou une question et j’y répondrai avec plaisir !

En attendant le prochain article, prenez soin de votre peau !!

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

On Key

Related Posts

Les savons saponifiés à froid, quels bienfaits pour votre peau ?

On me dit souvent que je fais du savon de Marseille, et bien non ! Même si la réaction de saponification est identique, le procédé que j’utilise est différent de celui utilisé pour fabriquer le savon de Marseille  traditionnel. Les savons obtenus sont tous des savons de qualité, mais il ne seront pas toujours utilisés

La presse parle de Sapobel

Vous trouverez ci-dessous quelques articles parus dans la presse. Pour les lire, il suffit de cliquer sur les titres. 

Retour haut de page